, ,

Atelier Bilan des activités de l’an 1 du projet AGRA et Planification des activités du trimestre 1 de l’an 2

 

Photo Atelier Bilan & planification des activités 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier du Bilan du trimestre 4 de l’an 1 et planification des activités du trimestre 1 de l’an 2

Dans le but de mieux suivre et orienter les interventions dans la mise en œuvre du projet intitulé « augmenter les chaînes de valeur du maïs et du niébé pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles dans les régions de Cascades et de Haut-Bassins du BURKINA FASO » qui vise à accroître les revenus, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistances des petits agriculteurs des régions des Cascades et des Hauts Bassins.

Il est tenu dans ce sens un atelier au sein de la salle de conférence de l’Hôtel Eau Vive à Bobo-Dioulasso  afin de faire le bilan trimestriel de la mise en œuvre dudit projet et planifier les activités du trimestre suivant.

Plus spécifiquement il s’agissait de :

  • faire le point des activités du trimestre 4 et le bilan général des activités réalisées au cours de la première année du projet ;
  • Planifier les activités du premier trimestre (Avril-Juin 2019) de la deuxième année du projet ;
  • Discuter des différents sous-contrats
  • Faire la restitution de l’étude Baseline

A l’issus de cet atelier et après des débat-discussions et des échanges directs entre les différents partenaires, il ressort globalement que les activités du trimestre 4 ainsi que celles réalisées au cours de la première année du projet sont satisfaisantes. Les activités du premier trimestre de l’an deux sont planifiées pour chaque grantee, les questions liées aux différents sous-contrats sont traitées et l’étude  de la situation de référence du projet a été restituée et appréciée.

La date pour la prochaine rencontre Bilan du trimestre 1 de l’an 2 est fixée pour les 26 et 27 Juin 2019 à Banfora. Les visites terrain sont prévues pour la matinée du 26 juin 2019.

, ,

Atelier bilan sur la vulgarisation des outils agricoles dans le cadre du projet AGRA pour la campagne-2017-2018

photo de famille

Du 5 au 6 avril 2019 les membres du consortium Cascades et des Hauts-Bassins se sont réunis à Bobo et à Dédougou pour faire le de faire le bilan de la mise en œuvre des outils de vulgarisation mis en place lors de la campagne 2018-2019 et surtout planifier et coordonner la mise en place des outils pour cette campagne 2019-2020.

,

Atelier bilan des outils de vulgarisation de la campagne 2017-2018

Du 5 au 6 avril 2019 les membres du consortium Cascades et des Hauts-Bassins se sont réunis à Bobo et à Dédougou pour faire le de faire le bilan de la mise en œuvre des outils de vulgarisation mis en place lors de la campagne 2018-2019 et surtout planifier et coordonner la mise en place des outils pour cette campagne 2019-2020.

,

Visite du partenaire ADA pour rencontrer les bénéficiaires du projet manioc

Le 18 avril 2019, une mission de suivi du projet Manioc conduite par deux agents de notre partenaire ADA a échangé avec les bénéficiaires du projet et avec l’équipe technique du projet. Les échanges ont porté sur les préoccupations nouvelles du projet et sur les besoins de financement de la campagne 2019 des unités de transformation. Des engagements ont été pris par APME.2A pour la suite du projet.

,

Formation des responsables des unites de transformations de maïs et de niébé sur les outils GERME

 

 

 Une vue des participant-es en salle

Du 04 au 06 avril 2019, APME2A a organisé à Bobo Dioulasso une formation sur les outils GERME « gérer mieux mon entreprise » au profit des responsables des unités de transformations de maïs et de niébé des régions des Hauts

Bassins et des Cascades. Cette formation a été organisée dans le cadre du projet « intensifier les chaînes de valeur du maïs et du niébé pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles dans les régions de Cascades et de

Haut-Bassins du Burkina Faso » financé par AGRA. Elle avait pour objectif d’une part, sensibiliser les participants sur les notions : entreprise, gestion, comptabilité… D’autres, il s’agissait d’initier les gérant d’entreprises sur la compréhension et l’utilisation les outils de gestion de l’entreprise comme le compte d’exploitation prévisionnel, fiche de suivi de stock, les fiches d’approvisionnement… Au total 22 participants dont 20 femmes et 2 hommes ont pu prendre part à cette formation. A la suite de cette formation, les gérants des unités de transformation seront accompagnés dans l’élaboration de leur plan d’affaire afin de les mettre en relation avec les IMF.

 la photo de famille

,

AGRA soutient les opérations post-récoltes par la conception et la diffusion d’une batteuse multifonctionnelle dans les Hauts Bassins et les Cascades.

Dans le souci d’aider les producteurs à être plus performant sur toute la chaine de valeur et de faire la promotion des outils post-récoltes, une batteuse vanneuse multifonctionnelle avec une capacité d’1tonne/heure a été conçue dans le cadre du projet « Intensifier les chaînes de valeur de maïs et du niébé pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles dans les régions des Cascades et des Hauts-Bassins du BURKINA FASO » par notre partenaire de mise en œuvre du projet CEAS Burkina. Quinze (15) équipementiers locaux ont été formés à la fabrication de la batteuse vanneuse multifonctionnelle, qui est un outil de réduction des pertes postes récoltes. A l’issue de cette formation, la première une batteuse vanneuse multifonctionnelle a été conçue. La démonstration de cette batteuse a eu lieu à FARAKOBA le 21 février 2019, une localité située à 30km de Bobo-Dioulasso afin de permettre aux producteurs, les agro dealers et les membres du consortium de connaitre cette batteuse, ses performances, et d’avoir leurs appréciations quand ta la qualité du produit à près vannage. Ce premier test a été acclamé par l’ensemble des participants-es à savoir, les producteurs (bénéficiaires), les membres du consortium Agrodia, NAFASO, CEAS, APME.2A, AGRIPROMO, DGPV, INRERA, les DRAH et le partenaire financier AGRA qui a donné une note de 8/10 pour cette première démonstration. Pour les bénéficiaires, cette batteuse à multifonction à des bienfaits car elle vient résoudre de nombreux problèmes liés au vannage et à l’égrenage des spéculations. Il faut noter que cette batteuse peut égrener plusieurs spéculations : le riz, le maïs, le sorgho et le niébé.
Des recommandations ont été formulés par les participants–es pour mieux perfectionner la batteuse avant la diffusion sur l’ensemble des sites du projet.